Enfants martyrs jusque dans leur tombe

Update lundi 30 avril 2018, 9h15

Saviez-vous qu’il existe au moins 5 enfants assassinés au Québec qui ont été enterrés avec le corps de leur bourreau?

Le cabinet de la ministre du Québec vient de répondre, par une courte lettre très évasive et molle comme du beurre, à ma demande de faisabilité d’un projet de loi appuyé par mon député de Papineau, Alexandre Iracà et son attachée parlementaire Lynda Léger, ainsi que le député de Drummond-Bois-Franc, Sébastien Schneeberger sollicité par Mme Isabelle Aubin, afin d’interdire de telles pratiques immorales et inhumaines.

Ce « petit début » a été possible également grâce aux 63 000 signataires de ma pétition => « Justice pour les enfants agressés et assassinés » et sa 6e revendication. Il vous est encore possible de signer cette pétition en cliquant sur le lien précédent.

Tout de même, j’apprécie grandement ce début de pourparler. J’ai immédiatement envoyé une réponse au cabinet de la ministre pour présenter des “réalités” qu’ils ignorent peut-être?

Si vous désirez connaître l’histoire de 2 de ces 5 enfants martyrs, une des 3 mamans a publié un livre magistral intitulé « La survivante » aux éditions JCL en 2009, disponible en magasins et sur le web. Ce livre a été vendu à ce jour à plus de 50 000 exemplaires. C’est le meilleur témoignage que j’ai lu à date sur les horreurs que vivent les enfants martyrs et le fléau de la violence conjugale.

 

 

Au fil des pages, on y apprend que Jérôme, 6 ans et Justin, 2 ans, ont été maltraités par leur « père » appelé Jules, bien avant que les enfants soient brulés vifs par ce monstre… malgré les pleurs et les cris des deux jeunes garçons qui réclamaient leur maman,  Jules s’était entouré des siens pour interdire à ses fils à maintes reprises la présence réconfortante de leur mère… dont l’interdiction totale de dormir chez elle…

Avant de massacrer Justin et Jérôme deux jours à peine avant qu’un juge puisse décider de la garde partagée, Jules a affirmé à Marie-Paule Mcinnis : « Même si tu appelles la police, un jour j’aurai quand même Jérôme et Justin et tu regretteras ce geste le restant de tes jours. De toute façon, tu n’es rien, ils ne te croiront jamais. Moi, je possède tout et je réussis. »  page 200 du livre « La survivante »

Malheureusement, Jules est parvenu à « avoir » Justin et Jérôme jusque dans leur tombe… CAR LE QUÉBEC L’Y AUTORISE PRÉSENTEMENT… En preuve, voyez le nom de Jules au-dessus des noms de Jérôme et Justin sur leur sépulture dans le cimetière de Port-Daniel en Gaspésie…

 

 

Leur mère Marie-Paule Mcinnis a tenté sans succès de faire exhumer leurs corps (page 288 de “La survivante”).

Voici un autre très récent et documenté, où la petite Rosalie assassinée a failli reposer dans une FOSSE COMMUNE=>
http://www.tvanouvelles.ca/2018/04/27/sans-la-generosite-des-quebecois-rosalie-aurait-ete-enterree-dans-une-fosse-commune

Posted by on April 5th, 2018

17 Comments

  1. Sonia G says:

    .
    Quelle horreur! J’ai envie de prendre une pelle et d’aller déterrer les corps! Il y en a 5 de ces enfants au Québec? Mais qu’est-ce que notre gouvernement attend pour agir? Pourquoi c’est permis? J’en reviens pas…
    .
    Quelle est l’histoire des 3 autres enfants? Peut-on la connaître aussi?
    .
    Découragée du monde dans lequel on vit..

    • Sylvia Ribeyro says:

      .
      Les témoignages concernant les 3 autres enfants ont été envoyés à la ministre de la Justice mais doivent demeurer confidentiel… Ces parents ont PEUR avec raison car ils sont souvent persécutés de diverses manières par la famille des assassins, ou par l’assassin directement s’il a survécu… quelle horreur.

  2. Martin S says:

    .
    C’est tout simplement écoeurant… pourquoi les gros médias ne parlent pas de cela? Ah… c’est vrai… c’est payant pour eux des meurtres d’enfants… la prévention c’est pas leur priorité…
    .
    Merci à vous pour cette bataille que je soutiens. J’ai signé la pétition. Et je vais acheter ce livre.

  3. Luc M says:

    .
    Notre ministre de la justice n’a rien fait de bon dans son mandat. Elle s’est faite retirer de son ministère de la “condition féminine”… pas pour rien.
    .
    C’est navrant, déchirant, inhumain, pas de mots.
    .
    Probablement qu’il existe bien plus que 5 enfants qui sont bafoués ainsi, puisque personne ne s’y intéresse à part vous Mme Ribeyro…
    .
    Nous allons vous soutenir!

  4. Patrick T.L. says:

    .
    Dites-moi donc pourquoi ça ne fait pas la une des grands journaux tout ça? C’est une vraie honte!!!
    .
    Je suis enragé. Je vais aller sacrer dans mon cabanon. Qu’est-ce qu’on peut faire à part signer la pétition? Je vais acheter ce livre moi aussi.
    .
    Réveillez-vous, les ministres et les médias! Faut pas laisser passer ça, sinon ça va devenir de pire en pire, comme si c’était pas déjà assez fou comme ça sur la planète…
    .
    aye… on est au Québec… on est supposé être civilisés tout le moins…

  5. François D says:

    .
    Hein? Quoi?
    .
    Y’a pas des lois qui interdisent ça? C’est quoi ces folies là encore?
    .
    Bel exemple à donner à la future génération… les criminels ont tous les droits parce qu’on leur donne ces droits.
    .
    Et puis honte à ceux qui ont pris ces décisions là!

  6. Catherine L. says:

    .
    Bravo aux députés et aux personnes qui travaillent pour ce projet de loi URGENT car présentement ça enseigne aux fous qu’ils ont tous les pouvoirs et ça donne un très mauvais exemple à ceux qui les imitent… ÇA ENCOURAGE LES FOUS À ÊTRE DE PLUS EN PLUS FOUS!
    .
    Ça me donne envie d’aller voyager en Gaspésie à Port-Daniel et d’y mettre une méga gerbe de fleurs pour les 2 petits garçons avec une lettre à la famille de l’assassin pour leur expliquer qu’ils sont sans coeur et sans jugement!

    • Sylvia Ribeyro says:

      .
      En effet… mais si vous mettez un lettre accusatrice, c’est encore la mère (ou bien moi…) qui se feront harceler par les amis du criminel, car il y a d’énormes conséquences à la violence familiale. Souvent, les esprits criminels sont très forts… ils parviennent à manipuler leur entourage et se faire prendre pour la victime… ce qu’il faudrait, ce sont des lois claires et des instances et des cimetières commémoratifs pour stopper tout ce chaos…

  7. Franck Legris says:

    .
    Inhumer des enfants avec leur assassin, ça revient à dire que les enfants ne valent pas mieux que de la viande à chien… c’est de leur donner raison.
    .
    IL FAUDRAIT AGIR VITE POUR NE PAS QUE ÇA SE REPRODUISE. MAIS JE CROIS QUE VOUS FAITES CETTE DEMANDE DEPUIS 2014… ET RIEN NE BOUGE. POURQUOI LES MÉDIAS N’EN PARLENT PAS? JE NE COMPRENDS PAS.

  8. Sylvia Ribeyro says:

    .
    En réponse à ceux qui s’interrogent sur le silence des médias:
    .
    En 2015, certains médias importants en ont parlé, voyez sur mon site section Justice et dossier de presse, mais il a fallu que je sois très insistante.
    .
    Pour que les grands médias parlent des dizaines de milliers de signataires de ma pétition, il a fallu que je dépense environ 2000$ de ma poche en novembre 2014 pour une conférence de presse à Montréal…
    .
    Présentement, un gros média a refusé de parler des ENFANTS MARTYRS JUSQUE DANS LEUR TOMBE, car eux, ils veulent interroger les mères… ces femmes ont PEUR avec raison de parler, car elles se font menacer par les amis des assassins, et dans un des cas l’assassin de l’enfant est encore bien en vie… alors… il me semble que c’est très compréhensible de garder leurs noms confidentiels!
    .
    Les médias peuvent interroger une enseignante (moi), deux députés, et Me Bellemare, voir les 63 000 signataires de la pétition, alors J’ESPÈRE QUE CERTAINS D’ENTRE EUX ACCEPTERONT D’EN PARLER CAR IL S’AGIT DE PRÉVENIR D’AUTRES HORREURS!
    .
    Oui des drames familiaux, ça fait vendre des journaux… malheureusement…. sauf que… on est plus intelligents que ça, non?

    • Mel Brodeur says:

      .
      Une chance que votre site existe et les médias sociaux sont là. Votre article se partage beaucoup je crois et les gens vont soutenir ces enfants là, peu importe si les puissants de ce monde se vautrent dans leur argent.
      .
      Faut pas lâcher. Faut pas lâcher!

      • Martin S says:

        .
        Plus de 80 partages en moins de 24 heures sur facebook… ça prouve que les gens veulent savoir ce qui se passe…
        .

    • Patrick T.L. says:

      .
      Un jour ils en parleront à force de voir à quel point les gens sont intéressés à sauver nos enfants. En tout cas, je le souhaite…

  9. Pierre P says:

    .
    J’ai déjà entendu le témoignage de Mme Mcinnis. C’est Une femme courageuse et qui a bien trop souffert. C’est fou que ses deux garçons soient enterrés avec l’assassin. Je ne comprends pas pourquoi depuis tout ce temps cette grave erreur n’est pas encore réparée. et là j’apprends qu’il existe d’autres cas comme celui-là. C’est fou et c’est (…) de ministre actuels qui devraient bouger plus vite que ça.

  10. C Langevin says:

    .
    Je peux pas croire que les ministres ne sont pas déjà informés de tout ça et qu’il faille qu’on leur explique pourquoi ça ne se fait pas. On vit dans un monde vraiment dur à comprendre.
    .
    C’est enrageant que les médias tardent à en parler. JE SOUHAITE QU’UN BON JOURNALISTE BRILLANT S’Y INTÉRESSE TOUT DE SUITE.

  11. Anonyme TS says:

    .
    Les médias veulent interroger les mères qui ont peur… pourtant la violence conjugale c’est de plus en plus connu, ils devraient comprends que c’est LA LOI DU SILENCE QU’IL FAUT STOPPER TOUT DE SUITE.
    .
    On voudrait avoir une baguette magique pour faire bouger les choses plus vite. C’est déchirant tout ça.

  12. Ben GH says:

    .
    J’ai envie de prendre un pépine et d’aller déterrer les corps… là ça en ferait “une nouvelle” pour réveiller les médias…

Leave a Reply