Pétition: un politicien appui le point 6 pour les enfants assassinés!

 

Tout près de 50 000 signataires

Nous avons maintenant rassemblé plus de 48 600 signataires sur notre pétition “Justice pour les enfants agressés et assassinés”, vous pouvez d’ailleurs en prendre connaissance ou vous joindre à nous tous en cliquant ici => PÉTITION. 

Alors bien sûr, il était grand temps de voir un début de volonté politique ressurgir de cette immense solidarité des citoyens du Québec et du Canada. Notons également que 2% de ces signataires sont internationaux, provenant de 29 autres pays dont l’Afrique et l’Irak… Aie oui, les lois et sentences de notre pays supposément très “riche” et “évolué” sont tellement déraisonnables pour protéger nos enfants, que nous recevons maintenant l’appui de plusieurs pays défavorisés! C’est dire combien nous avons du pain sur la planche…

Le 11 mars 2015 dernier, c’est avec grande émotion que nous avons vu un premier politicien choisir de poser une ACTION CONCRÈTE concernant le 6e point de notre pétition. Cet homme sensé et courageux, à la fois avant-gardiste et raisonnable, est le député provincial Libéral du comté de Papineau, monsieur Alexandre Iracà.

Cette action concrète, c’est en fait l’envoi d’une lettre d’appui directement à notre ministre de la Justice du Québec, madame Stéphanie Vallée, en faveur de la création d’une loi concernant le 6e point de notre pétition.

 

Le projet de loi Mcinnis

De toutes nos 10 revendications, la 6e met en évidence une incohérence titanesque: au Québec (Canada), on enterre des enfants assassinés comme des déchets dans la même tombe que leur assassin, car présentement, aucune loi ne l’interdit!

Tel a été le cas d’un bébé de 24 mois, Justin, et de son petit frère Jérôme, 6 ans, brûlés vifs par leur “père” le 2 juillet 1996  à Port-Daniel (Sud-Est du Québec, Canada).

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Imaginez… et si c’était vous? Tout d’abord, réfléchissez à votre impuissance face à l’assassin… il vous est impossible de fuir ce monstre, car son poids est au minimum de plus de 100 livres que vous… et pendant que vous dormez, sans pitié, il installe une bombonne de propane à côté de votre lit, tout en aspergeant les mûrs d’essence. Quelle chance auriez-vous de survivre à ça, même en étant un adulte au lieu d’un petit enfant? Aucune!

Un monstre vous a brûlé vif… mais ce n’est pas la fin du mépris qu’on vous inflige contre votre gré. Comme si ce n’était pas encore assez inhumain, la famille de votre assassin choisit d’enterrer votre corps sous le sien… et s’en lave les mains.

Tous les êtres sensés et moraux le comprendront, la mère de Jérôme et Justin, madame Marie-Paule Mcinnis (Auteure de “La survivante”), s’est retrouvée immédiatement à l’hôpital en était de choc post-traumatique très sévère suite ce drame dévastateur. Car de plus, madame Mcinnis craignait le pire… donc avant ce drame, elle avait déjà demandé l’aide d’une travailleuse sociale pour contrer la violence de son ex-conjoint, et les écrits de son dossier témoignent combien elle appréhendait des événements violents. Mais elle n’a reçu aucune aide concrète de personne… et “le pire” s’est produit.

Dévastée, Marie-Paule Mcinnis a tout de même trouvé peu à peu le courage de se relever. Elle a demandé à ce que ses deux enfants soient inhumés et reposent loin de leur assassin dans ce cimetière. Un bataille de Titan…

 

Le mépris envers nos enfants

L’ex-conjoint de Marie-Paule Mcinnis était un être contrôlant et sans pitié, elle le savait pertinemment et les faits le prouvent, mais lorsqu’on consulte les coupures de journaux, on constate malheureusement que la famille de l’assassin lui ressemble deux gouttes d’eau! On dirait même une des pires histoire de sorciers et de démons, tellement ça n’a aucun sens de mépriser ainsi les droits à la vie ainsi que les corps de deux enfants!

Devinez quoi? Puisque aucune loi n’existe, la famille de l’assassin s’oppose à l’inhumation, le curé de la paroisse pour sa part fait le tapis devant eux, et à moins de créer une loi digne de ce nom pour éviter de tels déraillements, les corps de Justin et Jérôme reposeront à tout jamais sous le corps de leur assassin!

 

Tombe Justin et Jérôme

 

La première ébauche de cette “Loi Mcinnis”, revue par Me Marc Bellemare, ancien ministre de la Justice du Québec, consiste en ceci:  « Les enfants assassinés ont eux aussi des droits. La loi devrait interdire que leurs dépouilles soient inhumées aux côtés de l’assassin. Si, suite à un arrêt d’agir, l’enquête démontre que le conjoint a bel et bien commis un filicide/familicide, la loi devrait, en toutes circonstances, interdire l’inhumation du meurtrier avec ses victimes. » Cette loi Mcinnis devrait être rétroactive bien sûr à partir de 1996.

 

Tous les espoirs sont permis

Nous espérons de tout cœur que notre ministre de la justice actuelle, Me Stéphanie Vallée, aura la CONVICTION MORALE nécessaire pour mettre de l’avant le projet de loi Mcinnis. Il m’apparaît fort inquiétant qu’elle ait été membre de l’Association québécoise des avocats et avocates de la défense du district de Hull de 2001 à 2007… mais on peut également lire dans son curriculum quelle fut médiatrice familiale accréditée en 2002, et qu’elle est actuellement notre ministre responsable de la Condition féminine. Puisqu’elle est également ministre de la région de l’Outaouais, elle est sûrement informée de la violence faite aux femmes et aux enfants, car la région de Gatineau détient le pire taux de violence conjugale de tout le Canada (programme de déclaration uniforme de la criminalité 2015).

Pour suivre l’évolution du projet de loi Mcinnis, consultez nos articles en cliquant ici => ARTICLES ou notre dossier de presse en cliquant ici => DOSSIER DE PRESSE ou suivez notre page Facebook en cliquant ici =>: JUSTICE ENFANTS VICTIMES.

Lettre Alexandre mars 2015

 

Le député Alexandre Iracà a tenu promesse, l’appui et la demande de faisabilité est faite pour le “Projet de loi Mcinnis”, afin qu’aucun enfant assassiné ne soit enterré avec son bourreau, comme c’est malheureusement le cas pour Jérôme, 6 ans et Justin, 2 ans. Point 6 de notre pétition (lien ci-haut).

 

 

 

Posted by on March 17th, 2015

11 Comments

  1. Monique Joyal-Painchaud says:

    J’appuie le point 6 du projet de loi McInnis

  2. Monique Joyal-Painchaud says:

    Il faut penser à protéger les enfants. Quand on accepte tout, on permet des horreurs. J’appuie toute revendication qui traite les enfants avec soins et tendresse.

  3. Cécile says:

    Bravo à ce politicien et à tous les signataires! Et je souhaite de tout mon cœur que notre Ministre de la justice aille de l’avant avec ce projet de loi brillant et indispensable… voyons donc… c’est une vraie honte de telles incohérences!

    En espérant aussi que les MÉDIAS en parleront abondamment, afin de mettre une bonne pression sur nos politiciens….

  4. Sabrina says:

    J’appuie le point 6 du projet de loi,mcInnis.
    J’espère que cette loi sera accepter pour le bien des enfants et de leur famille

  5. Marinella De Oliveira says:

    Je suis à la fois heureuse et peinée…
    .
    Heureuse de voir , savoir et lire, qu’une Victime Survivante comme Madame Sylvia Ribeyro, offre une voix a ces pauvres enfants…
    .
    Malheureuse de voir et savoir que… nos enfants, ne sont pas au centre des PRIORITÉS de notre société !
    .
    Il est plus que temps de bouger sur ce dossier ! j’ai presque honte de savoir qu’il faut faire des pressions et des représentations pour exercer ce DROIT si légitime!
    .
    Ma fille a été assassinée en 2011, ma santence est à vie ! Pourquoi attendre que de tels drames arrivent pour changer les Politiques et les Lois ?
    .
    Bravo Mme Ribeyro pour le travail que vous faites, pour ceux qui sont payés pour le faire (NOS POLITICIENS) Je vous dis, Merci, MADAME

  6. Benoit Danis says:

    Je suis pour 🙂

  7. aline says:

    Un cri de cœur pour la protection des enfants au Québec : 150 drames familiaux en 10 ans au Québec https://youtu.be/cRHu1c833GQ
    Des parents assistent impuissants à la destruction de leurs enfants
    https://youtu.be/WSfOeEX4tz0
    Le Québec ‘’fou de ses enfants’’ il y a des enfants que l’on assassine froidement et des enfants que l’on assassine à petit feu dans l’indifférence totale
    https://youtu.be/gn9T1HwjFNY

  8. andree champagne says:

    Je suis entièrement daccord que jamais une victime devrait etre en terrer avec son meurtrier. Je soutien Marie Paule Mc Innis a 100%
    .

  9. Dalila Semaoui says:

    Je suis pour la protection des enfants vivants pour qu’ils ne paient pas le prix de la frustration et la haine de l’un de leurs parents et si cela arrive comme dans ce cas, je suis pour que les enfants soient enterres loin de leurs assassins.Je trouve que la loi telle quelle est actuellement, cautionne le geste des assassins en acceptant qu’ils soient tous ensemble dans la même tombe.

  10. Virginie Poncin says:

    Bravo à tous ceux qui se débattent pour faire évoluer la justice en faveur des victimes impuissantes ! Bravo aux politiciens qui amènent des points qui sont en faveur des enfants et qui permettent que la cruauté soit dénoncée et que nous nous mettons du côté des victimes pour les protéger et les respecter! Merci de montrer l’exemple! Il faut réagir au plus vite !

  11. suzanne briand forgues says:

    Bravo! De toute coeur avec cette démarche. J’appuie à 100%

Leave a Reply